PROJET D’ÉTABLISSEMENT

Projet d'établissement

Association CHORUS

2021-2026

Chorus concentre ses moyens en direction des missions essentielles confiées aux établissements d’enseignement artistique et aux lieux associatifs. Au delà  de l’apprentissage musical il est question de favoriser la cohésion sociale et de participer à la vie culturelle locale sous différentes formes : accompagnement des pratiques amateurs, partenariats, sensibilisation des publics à l’environnement culturel, proposition de concerts, d’ateliers et d’animations musicales.

L'association est née de la volonté de donner accès à la pratique des musiques actuelles à tous y compris ceux qui en sont éloignés pour des raisons économiques, sociales et culturelles, et d'ainsi valoriser l'universalité de la musique en visant la cohésion sociale.

 

L’ensemble des activités de Chorus repose sur ces objectifs principaux :

 

  • Favoriser et développer les pratiques musicales amateurs en mettant en œuvre un programme pédagogique spécifique et adapté abordant la diversité des musiques actuelles sous toutes leurs formes. 

 

  • Favoriser le lien social et la mixité sociale à travers l’universalité de la musique et la vie associative.

 

  • Élaborer des projets communs en partenariat entre les différentes structures associatives et culturelles de la Ville de Nîmes et du département du Gard ; Chorus est membre de la FEMAG (Fédération des musiques actuelles du Gard).

  • Participer à l’animation culturelle du territoire : l’offre culturelle de Chorus s’étale sur toute l’année et se compose de jam sessions, d’ateliers, de masterclass, de stages et de cours individuels et collectifs. Les élèves et leurs professeurs participent à plusieurs spectacles dans l'année, dans différents lieux de la ville de Nîmes comme Paloma, au théâtre Christian Liger, dans le quartier de la Gazelle et aussi au centre ville lors de la fête de la musique ou des Jeudis de Nîmes. Les soirées musicales, concerts et auditions qu’elle propose s’adressent à un large public et permettent également d’animer la ville.

UN LIEU D'ÉDUCATION NON FORMEL ET INFORMEL

 

“On a coutume de désigner par non formel tout secteur éducatif organisé en dehors des cadres institutionnels scolaires. Le secteur informel caractérise toute modalité éducative liée davantage à un bain environnemental qu’à une action éducative volontaire.” 

( “l'Éducation Non formelle” ; Denis POIZAT, 2003. Education comparée) 

 

Chorus s’inscrit dans une démarche d’éducation à la fois non formelle et informelle. Il est question de permettre l’acquisition d’une pratique musicale à un maximum d’élèves dans un esprit d’échange, de plaisir et de convivialité.  Nous prenons à coeur le fait d’accueillir toute personne désireuse de pratiquer des musiques d’esthétiques diverses. Il est question de créer les conditions pour que les adhérents de l'association viennent apprendre mais aussi pour échanger, parler, jouer, s’écouter et se comprendre. “Les plus” de Chorus sont de véritables temps informels laissant place au développement de nombreux apprentissages. La pédagogie de Chorus se voulant autant non formelle qu’informelle ; l’équipe propose des temps d'échanges, de pratiques et de rencontres autour de la musique en dehors des cours. L’ensemble de ces temps sont regroupés sous l'appellation “Les Plus”. Ils sont pour la plupart d’entre eux accessibles gratuitement aux adhérents inscrits dans les différents parcours. 

 

Un espace de socialisation

Notre démarche pédagogique consiste à mettre au centre la pratique collective : interactive, ludique, conviviale et ainsi plus accessible. La pratique collective impose aussi bien l'écoute des autres pour se positionner dans le tempo que l'autonomie permettant de trouver sa place au sein d'un ensemble.

On remarque à travers une étude de Susan O’Neill (2001) que la pratique collective est importante, elle engage l’élève dans un processus qui lui permettra de donner du sens à sa pratique et de s’inscrire dans un véritable parcours lui permettant de développer ses facultés sur plusieurs années. Pour traiter des raisons et facteurs de la persistance ou de l’abandon des élèves musiciens, elle a questionné des élèves de 11 et 12 ans. Parmi ces élèves, 44% ont abandonné la musique à leur entrée au collège. Le résultat de cette étude permet d’observer de nettes tendances communes entre les élèves du même groupe. Les élèves ayant persisté avaient en commun de faire de la musique en groupe et de jouer de plusieurs instruments. Le lien social paraît ainsi primordial dans l’engagement de l’apprentissage musical, c’est en offrant la possibilité aux élèves d’intégrer les cours collectifs et de participer à des événements réunissant plusieurs musiciens amateurs que l’apprentissage musical prend toute sa contenance et peut s’inscrire dans la durée. Le sociologue Marc Touché, montre dans plusieurs ouvrages, l'importance que peut recouvrir la pratique musicale dans l’épanouissement de certains individus. Comme il le souligne, dans certains cas, le lieu de répétition représente un espace de socialisation et le groupe de musiciens représente une famille d’accueil. Les temps de partages non formels réunis dans “les plus” proposés par Chorus valorisent ainsi l’importance du lien social.
 

Un lieu sans compétition 

L’évaluation est un élément constitutif de la pédagogie en tant qu’indicateur de la progression de l’élève tout autant que de la pertinence de l’enseignement et de son adéquation à l’élève, aux objectifs et au contexte. Elle permet de vérifier que l’ensemble des acquisitions et des connaissances prévues ont été assimilées. Cependant elle ne doit pas forcément prendre une place trop importante. A Chorus, les évaluations des élèves sont ainsi réalisées dans des cadres informels, lors des cours et des concerts. L’idée étant de ne pas freiner le plaisir et l’envie de jouer par une notation qui pourrait être punitive voire anxiogène. Même si la rigueur et la persévérance restent bien évidemment indispensables à l’apprentissage musical, Chorus revendique la pratique musicale comme loisir. L’esprit et le culte de la compétition étant omniprésents dans le monde actuel, nous proposons une parenthèse. Nous souhaitons rompre nettement avec les méthodes scolaires et nous détacher des cycles, évaluations et diplômes proposés et délivrés dans des cadres plus institutionnels tel que le Conservatoire. Il s’agit pour les élèves de l’école de développer leurs facultés musicales, de développer leurs connaissances mais aussi de se distraire.   

UNE PÉDAGOGIE QUI VISE LA DIVERSITÉ, LA CRÉATIVITÉ ET LA TRANSVERSALITÉ

 

Donner de l’espace à la diversité 

Les écoles de musiques associatives sont issues du mouvement d’éducation populaire. Littéralement éducation populaire signifie éducation de tous par tous, du peuple par le peuple.

En tant qu’école de musique associative, Chorus tend à être un  lieu d’éducation ouvert, de mixité et de rencontres, mais également un lieu attentif à toutes les formes d’expression culturelle qui englobent les cultures populaires. 

Il est question de donner sa place à l’individualité de chacun et de s’adapter à son rythme, ses connaissances et ses préférences musicales. L’observation et la discussion permettront aux professeurs de s’adapter à chacun des adhérents de l’association. Il est question également de prendre en compte ce que les gens aiment, même si cela est facile, populaire et médiatisé. Chorus ne privilégie pas la culture élitiste et donne toute sa place à toutes les formes de musiques. 

 

Favoriser la créativité 

A Chorus, il nous paraît également important dans une société asphyxiée et à réinventer d’encourager les jeunes générations à être créatifs. Nous devons leur enseigner non seulement à apprécier et interpréter la musique mais aussi à la créer et à utiliser son langage spontanément dans divers contextes. Nous avons pour objectif de les inciter à jouer de la musique, à s’approprier notre patrimoine culturel, à découvrir des cultures différentes, à comprendre les œuvres, à s’ouvrir aux autres en offrant et partageant son art…  C’est notamment dans ce sens que Chorus propose les “vendredis studio” et les “ateliers création”, des temps pour inventer et créer ensemble.
 

Faire naître la transversalité 

A travers ces différents projets, Chorus favorise la transversalité culturelle et vise à faire naître des ponts entre différentes pratiques. Depuis plusieurs années Chorus travaille en partenariat avec l’école de Danse Danse&Cie et propose ainsi une offre culturelle mêlant danse, chant et théâtre. 

D’autres projets mêlant arts visuels, arts du spectacles et musiques sont à imaginer.